Le sexe dans la littérature d’un roman d’espionnage.

Il parait qu’il ne faut pas écrire du sexe dans un roman. Parce que c’est facile, c’est que l’auteur n’a rien à dire, qu’il comble ses chapitres. Je suis d’accord, le sexe pour le sexe, si dans la vie ça fonctionne dans un roman, c’est plus compliqué.

Le processus transformateur du protagoniste.

 Dans mon roman, qui va bientôt sortir, « le lièvre dans la lune », le protagoniste, Al est identifié comme un tombeur ou un casanova, mais c’est surtout un macho. Dans une partie de son périple, il se comporte comme tel car cela fait partie de son personnage mais surtout de l’histoire. Si le sexe sert l’histoire d’un roman alors oui, sinon cela ne marche pas.

Extrait de mon roman le lièvre dans la lune.

Au dessert, elle commanda un fondant au chocolat. Al l’observa se délecter.

— Sur mon oreiller, j’ai du chocolat, je peux le faire fondre, le mettre au creux de vos reins et, s’il en reste, je vous le donnerai.

Elle posa sa cuillère et le fixa, interloquée, mais troublée.

Sa nuque se couvrait de chair de poule.

— C’est la proposition la plus intéressante que l’on m’ait faite depuis des mois.

— Allons-y alors.

Dans l’ascenseur, elle l’attrapa par le bras ; le regard humide, s’approcha de lui pour presser sa bouche contre la sienne.

Al sentit sa poitrine ferme contre la sienne et ouvrit ses lèvres.

Une langue experte et rapide lui indiqua que la nuit s’annonçait agréable.

À peine arrivées devant la chambre et la porte refermée ; elle l’entraina vers la baie vitrée, glissa le long de son corps, le caressa jusqu’à ce que sa bouche atteigne le niveau de sa ceinture. En un instant, elle s’empara de la virilité de son nouveau protégé et l’enfonça jusqu’au fond de sa gorge avec une grande motivation. Al savourait cette mise en bouche, debout, les yeux rivés sur le reflet des lumières qui tremblotaient sur le Chao Praya.

Yon s’efforçait de lui soutirer sa sève avec des va-et-vient de plus en plus longs sur sa colonne de chair qui s’agrandissait. Sa coupe en carré battait la mesure. Le plaisir arriva brusquement de ses reins et il poussa un cri. Elle le reçut, tout entier, sans broncher. Elle se releva, un sourire mutin.

— Al, tu possèdes un sexe plus grand que je ne le pensais. Viens me lécher le chocolat, mais pas que dans mon dos.

Pendant qu’Al faisait fondre le chocolat, elle ôta sa robe en dévoilant des fesses et des cuisses musclées, une poitrine ronde et haute.

Elle s’allongea sur son ventre dur et plat en croisant les jambes.

Le liquide brun et chaud renversé se nicha dans le creux de ses reins, une vague de frisson dévala sur sa peau quand Al la titilla de sa langue. C’était sa zone érogène, la nièce du directeur mouilla plus fort, se retourna sur le dos et dirigea la tête d’Al sur son pubis.

Al se plaça au-dessus d’elle afin qu’elle puisse gober sa verge. Sa partenaire ne désirait plus qu’une chose ; qu’il la pénètre.

— Prends-moi tout de suite.

Il glissa doucement son prépuce sur son clitoris, elle poussa un gémissement, il s’enfonça lentement jusqu’à la garde. Yon hoqueta de plaisir, explosa en se tendant comme un arc, et comme une poupée de chiffon s’affaissa les bras en croix.

Al attendit une minute, et il coulissa son membre gonflé dans un couloir humide. Sa nouvelle compagne sembla reprendre vie et secoua sa tête de droite à gauche. Elle se sentait rassasiée. Al tendit ses bras en position de pompe et avec la régularité d’un piston accéléra son mouvement et Yon, qui le sentit grossir, ne résista pas. Elle s’embrasa et ils jouirent ensemble en s’embrassant.

Derrière la grande baie, le seigneur des eaux, paisible, coulait sous la lumière de la lune.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :