AGV, FX18, OSS117 !

Quelles différences entre AGV, FX18 et OSS 117 ?

AGV est un acronyme pour le nom de ce nouvel espion de fiction. C’est aussi un clin d’œil au début de ma carrière dans le tourisme en tant qu’agent de voyage. Actuellement un agent de voyages est nommé conseiller en voyage. AGV signifie aussi agence de voyages.  Mon espion s’appelle Al Gean Voyages. Il est français.

Comme Francis Coplan alias Fx 18 ; tous les deux sont agents secrets français. Coplan appartenait au S.D.E.C.E., l’ancêtre de la D.G.S.E. Il était ingénieur, intelligent, athlétique, fume des cigarettes de marque de l’époque des « Gitanes » et boit du whisky. Son âge n’est pas mentionné dans les romans écrits par Paul Keny qui n’est que le nom de plume des écrivains de nationalités belges ; Gaston van den Panhuyse et Jean Libert. Curieusement il est mentionné qu’il est catholique, mais la religion n’est pas un sujet dans les romans. Il travaille en équipe avec deux personnages, et flanqué de temps en temps de deux équipiers. Dans l’un des romans il se décrit de cette façon, je suis un homme parmi d’autres ni meilleur ni pire…un habitant de cette planète un peu folle où quelques-uns doivent se battre pour assurer la tranquillité de leurs contemporains. Le reste est sans intérêt.

 Quant à Hubert Bonisseur de la Bath alias OSS 117, les différences sont plus marquées par le fait que c’est un agent de la CIA. Son créateur est français, Jean Bruce et à sa mort sa femme et sa fille et son gendre prendront le relais. Il est à remarquer qu’Oss 117 est à son apogée sous les écrits de la femme de son créateur ; Josette Bruce. OSS 117 est athlétique, bel homme charmeur, tombeur, est entouré de personnages récurrents comme son proche collègue Henrique et son chef, le général Standford. Comme Coplan il est envoyé à travers le monde pour accomplir ses missions.

Al Gean Voyage est un jeune agent de la D.G.S.E., il est intelligent, mais à peu d’expérience. Il est contorsionniste et a les yeux vairons. Je ne pense pas que je lui donnerai d’autres caractérisations. Sa première mission dans « le lièvre dans la lune » l’emportera en Asie et sur la mer Méditerranée. Bien sûr, lui aussi c’est un charmeur et il a du succès avec les femmes qui sont ses alliées en général. Dans sa première aventure il y a beaucoup de scènes de sexe dans la première partie du roman ; c’est aussi l’histoire qui le veut. Il est directeur de son agence de voyages et c’est sa couverture d’espion parfaite. C’est un personnage en devenir, même si on apprend qu’il est chauvin, gourmet et qu’il emploie des mots et des expressions peu communes.

Al Gean Voyages est modelé par mes expériences vécues professionnelles ou personnelles dans le tourisme en tant qu’agent de voyages, et aussi par d’autres secrets, sinon il ne serait pas un agent secret. Il fera bientôt son apparition dans mon roman d’espionnage « Le lièvre dans la lune ». (ci-joint essai de couverture du livre)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :